:: A propos   :: Archives   :: Best of   :: Annoncez   :: Recherche :: Zarabes sur Facebook :: Mosquées de la Run :: Resto halal

jeudi, 08 janvier 2009

Gaza 2009

Gaza_city_2009.jpg

Photo du boston globe 
 « Peu de gens en dehors de Gaza mesurent l'horreur de la situation », déclare John Ging, responsable des opérations de l'Unrwa à Gaza depuis trois ans, dans un entretien au Monde (7 janvier). Il est vrai que le gouvernement israélien (démocratique, évidemment) interdit à la presse de se rendre sur place...
Les Nations unies ont démenti qu'il y ait eu des combattants dans l'école bombardée par l'armée israélienne le 6 janvier, opération qui a fait plus de quarante morts.

Dans une déclaration datée du 6 janvier, le haut-commissaire des Nations unies aux réfugiés António Guterres affirmait que Gaza était « le seul conflit au monde dans lequel la population n'avait même pas le droit de fuir ».

Richard Falk, professeur de droit international à l'Université de Princeton et rapporteur spécial sur les territoires palestiniens de l'ONU, a été expulsé d'Israël pour avoir dénoncé les crimes contre l'humanité commis par Israël en Palestine avant même l'attaque du 27 décembre.

....

Il y a un autre argument sous-jacent à ces thèses et à celles de nombreux médias : c'est que le droit international ne s'applique pas aux « barbares ». Dans un article du Monde diplomatique de ce mois-ci, « La mémoire refoulée de l'Occident », je cite cet expert allemand de science politique, Heinrich von Treischke, qui écrivait en 1898 : « Le droit international ne devient que des phrases si l'on veut également en appliquer les principes aux peuples barbares. Pour punir une tribu nègre, il faut brûler ses villages, on n'accomplira rien sans faire d'exemple de la sorte. Si, dans des cas semblables, l'empire allemand appliquait le droit international, ce ne serait pas de l'humanité ou de la justice, mais une faiblesse honteuse. » L'universalisme des droits humains, oui, mais seulement pour les Blancs...

Dans un remarquable livre, Exterminez toutes ces brutes, (Le Serpent à plumes, 1998) Sven Lindqvist rappelait que l'Europe avait inventé, en 1897, les balles dum-dum, qui provoquaient des blessures particulièrement graves. Deux ans plus tard, celles-ci étaient interdites par la Convention internationale de La Haye, ancêtre de la convention de Genève. Elles étaient désormais réservées « à la chasse aux gros gibiers et aux guerres coloniales »

 

 

 


Partager 15:37 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gaza

mardi, 06 janvier 2009

Palestine : silence, on meurt !

On me reproche très souvent d'être trop émotionnel concernant les horreurs d'Israël en Palestine... Le fait que mon émotion supplante la force, voire la sinistre vérité des mots, exprime à la fois mon humanité et mon impuissance. Les gens entendent alors ma peine ou ma colère plus qu'ils n'entendent les faits. Alors tout comme nos grands médias rationalisent fidèlement le dernier massacre en date, nous apprenant qu'Israël "agit en représailles" des roquettes du Hamas, je vais essayer à mon tour de rationaliser ma pensée, malgré ma peine, la même qui assaille l'écrasante majorité des consciences de ce monde face à l'actualité sanglante de la terre sainte.


Les dernières horreurs perpétrées par Israël sont tout sauf exceptionnelles, contrairement à ce qu'annoncent nos médias. Elles marquent en fait simplement un changement dans la méthode utilisée pour tuer les Palestiniens. Pour n'évoquer que la bande de Gaza, car la Cisjordanie aussi est  occupée, à Gaza donc, ces derniers mois, on mourrait en silence, les personnes âgées, les bébés, les malades, les faibles, tous mourraient car privés de nourriture, de médicaments, de soins appropriés, et cela à cause des effets d'un blocus de 2 ans des plus ignobles qu'ait connu l'humanité.


Avec la bénédiction complice des pays Occidentaux, dont la France, et celles des dictateurs-marionnettes arabes, Israël a imposé famine, souffrance, misère, la mort souvent, à 1.5 million de Palestiniens parqués comme des animaux dans la plus grande prison à ciel ouvert du monde: la bande de Gaza. On y mourrait. En silence, je vous rassure, mais on y mourrait quand même. Par exemple simplement par manque d'insuline, ou de traitements contre le cancer, ou encore de matériel de dialyse, produits bien trop dangereux dont l'accès à Gaza fut et est prohibé par Israël, la "seule démocratie du Moyen-Orient" selon le président Sarkozy…


Ce blocus ignoble est selon eux justifié par le mauvais choix du vote des Palestiniens (pourtant lors d'un scrutin exemplaire contrôlé par des observateurs étrangers): le Hamas, une organisation patriote. Mais, qualifiée de terroriste ou islamiste par l'occupant sioniste, parce qu'elle refuse non la paix, mais la paix à la sauce sioniste. De quoi s'agit-il?


C'est très simple. Dans le cadre d'une paix selon Israël, les Palestiniens n'ont que le droit de rester silencieux et courber l'échine, alors qu'Israël leur impose les pires privations et humiliations, les entoure d'un mur haut de 8m, les tue, rase au bulldozer leurs maisons et leurs oliveraies, colonise leurs terres, vole ou empoisonne leur eau potable, déverse leurs égouts chez eux... Il faut savoir qu'Israël non seulement a interdit la nourriture et les médicaments aux Palestiniens de Gaza, mais, dans leur délire, ses dirigeants avaient aussi l'intention d'appauvrir les esprits: en raison du blocus, à Gaza il n'y a ni encre, ni papier, ni colle pour l'impression des manuels scolaires pour les écoliers et  étudiants...


Et je n'évoque pas ici les dégâts ou les victimes des roquettes artisanales palestiniennes, car non seulement je ne peux décemment comparer ces roquettes à la puissance de feu destructrice de la 4ème armée du monde, mais de plus, nos médias et TV monopolisent déjà colonnes et ondes à cet effet. Ils le font bien mieux que moi. Aussi, je préfère porter ici la voix des opprimés plutôt que celle des oppresseurs.


La Palestine occupée depuis 60 ans et aujourd'hui encore victime d'une agression monstrueuse, est l'un des symboles les plus abjects sur cette planète de la négation du droit international et des droits de l'homme. Une situation que nous souhaitons changer avec tous ceux qui font le pari de l'humanité contre la barbarie.  


Amine ALIBHAYE
arps974@yahoo.fr
Association Réunion Palestine Solidarité

lundi, 29 décembre 2008

Guernica à Ghaza

Oumelkheir reprend un article de Mohamed Bouhamidi sur le journal algérien La Tribune 

"Aux voix européennes qui ont demandé de la retenue à Israël après la mort de plus de 200 Palestiniens et des blessures graves pour des centaines d'autres, il faudrait quelques vérités toutes simples. Je ne parle pas de la désinformation comme celles des médias empressés de titrer une pluie de roquettes sur Israël et la mort d'une civile israélienne -une civile notez bien– quand il ne s'agirait, dans leurs papiers, que de membres du Hamas, alors que l'aviation a commencé ses bombardements à la sortie des écoles. Je parle des responsables européens, tels les Anglais, qui rappellent par leur porte-parole que «tout en comprenant l'obligation du gouvernement israélien de protéger sa population, nous appelons à un maximum de retenue pour éviter d'autres victimes civiles». Le président français, qui est également celui de l'Union européenne, commence par les Palestiniens : il «demande l'arrêt immédiat des tirs de roquettes sur Israël ainsi que des bombardements israéliens surGhaza», et il «appelle les parties à la retenue». Il «exprime sa plus vive préoccupation devant l'escalade de la violence dans la bande de Ghaza et déplore le très grand nombre de victimes civiles».



Ces dirigeants pouvaient-ils ignorer le grand nombre de victimes civiles, ce que la presse indépendante, professionnelle et très déontologique de la vieille Europe pouvait passer à la trappe sous les termes équivoques de militants du Hamas, de policiers ou encore d'activistes, la plus belle trouvaille médiatique pour dire un agité qui mérite sa mort. Javier Solana est allé de son petit couplet en appelant à un «cessez-le-feu immédiat» à Ghaza, et la Grande Russie des oligarques met les deux parties sur le même plan : arrêt des roquettes contre arrêt des bombardements. Aucun de ces éminents pays ni aucun de leurs éminents dirigeants ne s'est souvenu qu'entre des roquettes artisanales et l'aviation la plus sophistiquée du monde il n'existe aucune comparaison possible. Ils ne se sont surtout pas souvenus qu'ils ont sur leurs bureaux depuis des décennies la question de la création d'un Etat palestinien. Ces mêmes dirigeants ont soumis la semaine dernière au Parlement européen la résolution qui fait d'Israël un quasi Etat de l'Union européenne jouissant de privilèges inouïs dont ceux de se prononcer sur les orientation européennes de politiques étrangères sans contrepartie en obligations et en devoirs. Israël bombarde Ghaza aussi en tant que pays membre de l'Union européenne. L'Union européenne bombarde Ghaza par l'un de ses membres ; par son nouveau membre, par le plus chéri de ses membres. Au-delà de la question politique de rendre aux Palestiniens leurs droits politiques à disposer de leur terre et d'un Etat, il reste la question de la terreur. Il faut être un fieffé imbécile pour croire que l'Union européenne ou les Etats-Unis ne soutiendront pas jusqu'au bout leur colonie commune comme les Anglais, les Français, les Portugais ont soutenu jusqu'au bout leurs colonies particulières.


Non, il faut juste leur rappeler que les bombardements aériens ont pour but la destruction massive et la terreur. Ils ne peuvent atteindre la précision chirurgicale dont se gargarisent leurs médias. Ils visent à frapper de stupeur les populations, à les hébéter, à leur faire peur au plus profond d'elles-mêmes. Le lundi 26 avril 1937, l'aviation nazie expérimentait sur Guernica la théorie de la terreur de masse. Briser la volonté des femmes, des hommes, des enfants. Les rendre fous de terreur. Les rendre errants de panique. Les sidérer par les pleurs des enfants, les cris des blessés, les râles des mourants. Les paniquer. Frapper, frapper jusqu'à les plonger dans l'hébétude. Voilà le but d'Israël. Frapper les populations d'hébétude. Les transformer en légumes. Sharon l'a dit, leurs poètes l'ont dit, leurs théoriciens l'ont dit : les frapper jusqu'à ce qu'ils comprennent. Jusqu'à ce qu'ils renoncent à toute part d'humanité, à toute part de rêve, à toute part d'une terre où enterrer ses morts parmi les ancêtres. Si Guernica est le modèle premier de la terreur de masse, Ghaza en est le modèle achevé, prison à ciel ouvert, ghetto permanent, mouroir. Ces dirigeants européens sont les complices de ces crimes. Et de leur histoire, ils reproduisent les massacres coloniaux et de leur histoire il faut leur renvoyer la pâle image du ghetto de Varsovie et du bombardement de Guernica devant ce que subissent les Palestiniens.


Ils ne sont pas les seuls complices. Tzipi Livni a choisi Le Caire, mercredi dernier, pour annoncer cette guerre contre les Palestiniens. Un journal saoudien a rapporté les propos de Peres qui rassurait sur la ferme volonté d'Israël de ne pas pénétrer Ghaza parce qu'il avait les moyens d'agir autrement.


Israël a annoncé la poursuite de ses bombardements. Que l'Europe choisisse de s'asseoir avec son rejeton malgré ses crimes de guerre, cela va de soi. Que des pays arabes en mal de protection américaine bénissent ses crimes cela va de soi. Qu'Israël ait trouvé ses harkis comme la France avait trouvé le bachaga Boualem et mademoiselle Sid Cara en Algérie ou Bai Daï en Indochine, rien de plus normal. Tous les conquérants et tous les occupants ont trouvé des collabos. Mais personne ne pourra dire qu'il n'a pas à être plus palestinien que les Palestiniens et qu'il ne savait rien du crime ni des criminels. N'est-ce pas enfants aux os brisés, n'est-ce pas enfants errant dans les rues de Ghaza, n'est-ce pas enfants ensanglantés dans des hôpitaux sans moyens ? N'est-ce pas enfants de Ghaza qui n'avez connu que douleur sur douleur sur les poitrines sonores de vos mères ? N'est-ce pas enfants de Ghaza qui n'avez connu de la vie que les noces sanglantes de votre mort ?"



Partager 13:25 | Lien permanent | Commentaires (5)

lundi, 15 décembre 2008

Hajj et Eid el-Adha

Série de 41 photos du désormais célèbre big picture du Boston globe

 

h14_17291909.jpg

 

 

 

 


Partager 23:23 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hajj, eid el-adha

jeudi, 04 décembre 2008

Aadil Patel, gagnant du jeu-concours Asus Eee PC

IMGP1564.JPG

Aadil Patel a remporté le jeu-concours que nous avions organisé pendant le mois de Ramadan. Il remporte un mini-ordinateur portable Asus Eee PC d'une valeur de 250 euros !

Félicitations à lui !

Il y a quelques semaines nous avons remis son cadeau à ce jeune homme sympathique, originaire de Saint-Denis, et qui travaille dans le sud dans le secteur de l'automobile.

 


Partager 22:26 | Lien permanent | Commentaires (4)

mercredi, 03 décembre 2008

Le blog Qourbani 2008

A visiter à cette adresse :

http://qourbani2008.over-blog.com/

"C'est Officiel ! Eid ou Adha, plus communément appelé "Bakride", ou Qourbani, se déroulera les Mardi 9, Mercredi 10 et Jeudi 11 Décembre 2008.

Et quandà ceux  qui n'ont pas eu l'occasion de se déplacer pour apprécier le "Madja Boeuf" ( l'ambiance):
- Reunionnais "Around the World"
- "Hadjis" qui sont actuellement absents
- Travailleurs qui n'ont pas le temps de se déplacer, mais qui ont l'amour du boeuf..

Ce blog à été créé pour VOUS ! ".

Solidarité avec l'Inde

C'est à l'initiative de la fédération des associations
franco-indiennes qu'aura lieu un grand meeting sur le parvis des
Droits de l'Homme au Trocadéro le jeudi 4 décembre 2008 à 18h30 à la
mémoire des victimes des attentats de Bombay et contre toutes les
formes de violence...

----

Chers amis, chères amies,

Les événements récents de Mumbai nous ont laissé en état de choc. Le
massacre brutal et sans discrimination, par les terroristes, de
dizaines de personnes dans les hôtels, les gares et sur les routes,
est une attaque contre l'Inde tout entière, contre l'idée même de la
fondation de l'Inde, qui, malgré toutes ses faiblesses, est parvenue à
construire une démocratie multi-confessionnelle, multiculturelle et
multilinguistique.

En attendant de débattre du pourquoi et du comment de tels actes,
rassemblons-nous pour exprimer notre chagrin pour toutes les victimes
qui ont perdu la vie à Mumbai et levons-nous pour un monde de paix,
d'harmonie et de justice.

Que chacun vienne avec une bougie que nous allumerons, pour cette
triste occasion, à la mémoire de ceux qui sont morts ou qui ont été
blessés à Mumbai, et de tous ceux qui sont en prise à une violence
irrationnelle.

Indiens, amis de l'Inde, vous qui souhaitez un avenir meilleur,
quelque soit votre nationalité, venez nombreux sur le Parvis des
Droits de l'Homme, Place du Trocadero (metro Trocadero), jeudi 4
décembre 2008, à 18:30.

En toutes amitiés,

Vijay Singh

Pour plus d'informations :
Fédération des Associations Franco-Indiennes Tel : 01 42 53 03 12
Email : dassaradan@orange.fr


Partager 11:23 | Lien permanent | Commentaires (5)

Pas de coopération avec l'apartheïd

Lettre ouverte de Amine Alibhaye à Mme Margie Sudre, Député européenne
(margie.sudre@europarl.europa.eu)

---------

Madame,

J'apprends avec consternation et colère qu'un texte demandant la
"revalorisation" des relations UE avec Israël sera soumis au vote des
parlementaires européens ce jeudi 4 décembre 2008, suite à la réunion
du 5 novembre à Bruxelles de la Commission des Affaires étrangères et
de Sécurité du Parlement Européen.

Au cours de cette réunion, la Commission a avalisé une proposition de
la Commission Européenne et du Conseil quant à la participation
d'Israël aux programmes communautaires européens.

Ce nouveau protocole de coopération offre à Israël un accès illimité
aux programmes de recherches scientifiques, académiques et techniques.

Ce protocole de coopération offre un statut de quasi membre de l'Union
Européenne à un Etat qui viole, depuis des décennies et en toute
impunité, toutes les conventions relatives au Droit international et
aux Droits de l'Homme censées protéger la population palestinienne, et
ne respecte même pas les décisions de la Cour Internationale de
Justice de La Haye, qui, le 9 juillet 2005, a jugé illégale la
construction du mur israélien dans les territoires palestiniens
occupés et a demandé son démantèlement.

Non seulement j'attends que vous me représentiez en pesant de tout
votre poids pour empêcher que cette basse man¦uvre israélienne
réussisse en résistant aux pressions du ministre israélien des
affaires étrangères Tzipi Livni ,dont la présence dans cet hémicycle
le 2.12.2008 n'a d'autres fins, selon ses dires et d'après le
quotidien Hareetz du 24.11.2008, que de vous mettre au pas...

Je vous laisse apprécier dans ces propos la considération que ce
gouvernement a pour les peuples européens et leurs institutions...

De plus, je vous demande de dénoncer l'Accord d'Association avec
l'Union Européenne dont bénéficie Israël de façon indue, aussi
longtemps que cet Etat ne respectera aucune des lois internationales
(particulièrement l'article 2 de cet accord sur l'engagement au
respect des droits de l'Homme) et poursuivra sa politique d'apartheid
et de nettoyage ethnique du peuple palestinien.

Nous ne perdons pas de vue le prochain scrutin européen où nous
exprimerons par notre suffrage celui ou celle qui est digne, ou pas,
de nous représenter dans cette instance.

Je vous en remercie d'avance.

Recevez Madame la Député, l'assurance de ma parfaite considération.

Amine Alibhaye


Partager 10:23 | Lien permanent | Commentaires (2)

mercredi, 26 novembre 2008

Les t-shirts Bakr Eid sont arrivés !

Disponible en noir et en blanc ! Prix de vente : 12 euros seulement !

Comment se le procurer ?

** Magasin Cadopolis : 113, rue Jules Auber à Saint-Denis

** Pour ceux qui ne sont pas dans le nord, vous me contactez et je vous livre en main propre !
- email : reshad.ingar@gmail.com
- Facebook (ma boîte de messagerie)
- téléphone : 0692 22 45 23

noir.jpg
blanc.jpg

QUALITÉ : Jersey 150 • 100% coton semi-peigné • bande de propreté au col • col avec bord côte élasthanne

STYLE : classique tubulaire

TAILLES : S, M, L, XL

COLORIS : blanc, noir

mardi, 28 octobre 2008

Appel à témoignages pour un mémoire

Salam à tous!

Je fais un mémoire de M2 sur la transmission des normes et des pratiques linguistiques chez les indos-musulmans de la Réunion. Je recherche des volontaires pour répondre à une série de questions sur vos pratiques des langues au quotidien (français, créole, anglais, gujrati, ourdou etc.). Le tout est anonyme bien entendu. Si vous avez entre 20 et 40 ans contactez moi sur lilo786@hotmail.com en me laissant un numéro et faites passer le message à vos proches :)

Merci d'avance,
Fatéma.


Partager 18:11 | Lien permanent | Commentaires (1)